BLOG
ARCHIVES

editionsinfinies@gmail.com


Built with Indexhibit

A l’origine, la « chicha » est une boisson à base de maïs fermenté préparée par les Incas pour les fêtes traditionnelles. Aujourd’hui, ce mot désigne également de façon assez générale une culture urbaine très forte qui a émergé dans les années 50 à Lima. Avec l’exode rural qui a eu lieu à cette époque-là, des populations de toutes les régions et même des pays voisins ont convergé vers la capitale Péruvienne. Elle rassemble aujourd’hui la moitié des habitants du pays. Immense, celui-ci s’étend vers des horizons aussi variés que ceux des montagnes des Andes, de la jungle Amazonienne ou du désert de Nazca. La culture « chicha » s’est développée autour de ces nombreuses influences. Elle s’exprime principalement par le biais de la musique, inspirée en particulier de la cumbia Colombienne et se manifeste par la création d’affiches qui accompagnent les groupes de musique à travers tout le territoire. Ces affiches frappent la rétine de leurs couleurs fluo. Réalisées selon une technique de sérigraphie artisanale, sans insolation mais au moyen de découpage de formes en papier appliquées directement sur l’écran, elles sont ensuite affichées sauvagement lors des tournées. Peu d’ateliers les produisent. Leur grande taille et la maîtrise technique dont elles font preuve forcent le respect au regard de leur caractère éphémère. Elles ornent les murs pendant quelques jours avant de se détériorer naturellement, fanées par le soleil, déchirées ou tout simplement recouvertes par de nouvelles affiches.
Ce nouveau livre est un témoignage de celles que nous avons pu admirer lors du printemps 2017 un peu partout au Pérou. Il comporte 90 pages cousues et collées à la main sur un format de 18x13,5cm. La couverture a été réalisée avec des pochoirs. Chaque livre est unique et numéroté. 45 exemplaires sont disponibles au prix de 23€.

Originally, the « chicha » is a fermented corn based drink prepared by the Incas for the traditional days. Today this word refers to a strong urban culture that emerged in Lima during the 50’s. With the urban exode, the populations of the surroundings areas and even the nearby countries converged to the Peruvian capital. It assembles today half of the population of the country. Huge, this one is extended to such different regions as the Andes mountains, the Amazonian jungle or the Nazca desert. The « chicha » culture was developed around these numerous influences. Its energy expresses itself in the music, inspired by the Colombian cumbia and in the posters that follow the bands all over the territory. These posters strike the retina by their neon colors. Done with a silk screen handmade technic, without insolation but with paper cut forms directly put on the screen, then they are sticked savagely in the streets. Few workshops produce them. taking a view on their ephemeral nature, their big sizes and the master technic that they involve inspire a lot of respect. They decorate the walls few days before being faded by the sun, teared out or simply covered by new ones.
This book is a testimony about the ones we could admire around Peru during the spring of 2017. It’s 90 pages hand-bound on a 18x13,5cm format. The cover is done with stencils. Each book is unique and numbered. 45 copies are available at the price of 23€.